Grâce à Pierre, mon vaillant guide, j'ai pu visiter de petites entreprises de la région de Hue.  Les conditions de travail sont incroyables, un européen se mettrait en grève immédiatement si on les lui imposait et pourtant...  Ces artisans font des merveilles avec une dextérité et une concentration incroyable.  Ils restent détendus et ont presque toujours le sourire.  Voici quelques-uns de ces métiers que j'ai admirés.

Le travail du bronze

La fonderie est un des arts traditionnels du Vietnam, il daterait de plus de 4.000 ans.

Vietnam_170_800Du petit objet à l'urne géante




Ici, finition d'un petit objet sorti du moule.  Les détails sont fignolés avec un marteau et une sorte de petit burin dont la finesse dépend du détail à faire apparaître.









Vietnam_171_800Finition d'un cendrier

J'ai été très impressionnée de voir la dextérité que ces ouvriers ont tant dans les mains que dans les pieds.  Plutôt que d'avoir un établi, des étaux et se tenir debout devant, ils travaillent tous assis par terre et se servent de leurs orteils pour maintenir les objets en place et pouvoir ainsi utiliser leurs deux mains pour faire leur travail de précision.  Peut-être sont-ils habitués à cette position, mais leur dos doit en prendre un sacré coup.

Vietnam_172_800L'étagère à moules

Un autre sujet d'admiration est la patience avec laquelle chaque moule est fabriqué, la glaise est malaxée et répartie avec les doigts avec une méticulosité dont je serais bien incapable.  Le résultat est, bien sûr, à la mesure de la patience développée.





Vietnam_173_800L'étagère aux produits finis

Une petite merveille que cette étagère.  L'artisan-patron vend les pièces aux touristes de passage et également aux magasins de la ville.









Vietnam_175_800Du bronze doré au bronze "noir"


Une technique très particulière, rapide et toute simple permet de noircir les objets.  En effet, vous trouverez des objets couleur bronze comme nous avons l'habitude de les voir et également, ces mêmes objets en "noir".  Pour ce faire, l'artisan allume un feu d'herbes sèches (je ne me souviens plus du nom) et fait passer la pièce pendant dix minutes dans les flammes.  Une fois refroidie, ce qui prend quelques minutes à peine, l'objet est noir et le reste tant qu'il n'aura pas été repoli entièrement.  Pas de taches sur les doigts ni les meubles, cette technique est tout à fait fiable et ne laisse aucune trace.


Vietnam_176_800


Le polissage, le façonnage des moules et les trois dames du Vietnam

Vietnam_179_800


Vietnam_180_800


Vietnam_174_800


Les trois dames du Vietnam : chaque statuette représente une coiffure traditionnelle.  A gauche, le Vietnam du Nord, cheveux lâches et foulard; au milieu, le Vietnam du Centre, chignon sur l'arrière de la tête et à droite, le Vietnam du Sud, chignon sur le dessus de la tête et bandeau en couverture.